Games for Health: lorsque les jeux servent la science

Nous sommes à trois semaines de l’E3, et les regards se tournent donc logiquement vers le flot de rumeurs et news concernant les présentations qui se feront à ce salon. C’est tout à fait normal après tout, nous vivons aussi pour les jeux vidéos et l’E3 est l’événement annuel quel tout bon gamer ne peut rater. Cependant, sur Scientigeek nous vivons aussi – et à même importance – pour la science. Et chaque année, le mois de mai nous permet de réconcilier nos deux passions, qui ne semblent pourtant pas compatibles aux premiers abords.

Dans les esprits de tous, lorsque nous parlons de jeux vidéos il n’y a quasiment aucun lien direct avec la science, ce qui fait un peu notre combat quotidien ici à Scientigeek. Alors quand il s’agit de parler du salon annuel Games for Health, qui fait la part belle aux jeux vidéos pour servire la médecine, nous n’allons pas nous priver de vous en parler. Et oui, les jeux vidéos sont utiles à la science !

Car après tout, c’est quoi un jeu vidéo ? Lorsqu’un y réfléchit sérieusement, c’est un système d’interaction entre un être humain et une machine: nous agissons mécaniquement sur un récepteur (manette), celui-ci envoie les données à l’unité centrale (la console) qui gère l’information et retransmet une réponse à l’interface logicielle (le jeu), qui nous permet de continuer la boucle d’interaction. Nos game designers préférés utilisent ce concept sous des dizaines de formes pour notre plus grand plaisir. Mais parfois, les jeux vidéos ont d’autres desseins. L’exemple typique d’un détournement des jeux vidéos pour une autre utilité que le simple plaisir, c’est forcément America’s Army, la série de jeux utilisée par l’armée américaine pour recruter et entrainer ses soldats au combat.

Mais ce qui me tient le plus à coeur, c’est l’utilisation des jeux vidéos dans la médecine. Car quoi de mieux que la technologie pour assister la science ? Ainsi, chaque année depuis maintenant sept ans, se tient à Boston le salon Games for Health. Pendant trois jours (du 17 au 19 Mai cette année), 120 intervenants - game designers et médecins - prennent la parole afin de présenter leurs recherches dans les systèmes d’interactions qui pourraient être (et parfois le sont déjà) utilisés dans les hôpitaux. Et avec l’arrivée ces dernières années des systèmes d’interaction sensoriels des consoles (Wiimote, Balance Board, Move, Kinect), les chercheurs s’en donnent à coeur joie ! Un des derniers exemples en date qui a retenu mon attention c’est le projet NAVI (Navigational Aids for the Visually Impaired) qui utilise Kinect comme aide visuelle pour des personnes aveugles (des détails ici).

Voici une petite vidéo d’introduction au salon, qui montre quelques projets:

Pour ceux qui veulent en voir et savoir plus, les organisateurs du salon ont mis sur pieds un site internet. Vous pourrez voir le programme des conférences, suivre les news de ce qui y est présenté (avec vidéos à l’appui), mais aussi participer aux débats ou envoyer une démo si vous avez vous-même monté un projet qui pourrait intéresser la communauté.

Leave A Comment

Contact

Une question ou suggestion? Par ici.
Vous êtes annonceur ou chargé de relations presse? Contactez-nous sur cette adresse mail.

Ils nous font confiance