Le café Nespresso contient plus de Furane que les autres

Le Furane est une petite molécule chimique de formule C4H4O. Très utilisé pour ses propriétés en chimie organique, on le retrouve parfois en tant que contaminants dans certains aliments dont le procédé de fabrication nécessite des traitements à hautes température.

La molécule de furane

C’est notamment le cas du café, où le Furane se forme pendant le processus de torréfaction. Le seul petit souci, c’est qu’il est classé comme un carcinogène possible pour l’homme (groupe 2B de la International Agency for Research on Cancer), car une étude a récemment démontré son effet toxique sur des souris.

Bien que les souris ne boivent pas de café, des chercheurs barcelonais ont conduit une étude comparative sur les quantités de furane retrouvés dans différents types de café. Et, stupeur, ils ont trouvé que le café en capsule Nespresso contient beaucoup plus de cette substance nocive que les cafés traditionnels !

Pour être précis, il en contient 117 à 244 ng par mL de café, contre seulement 0 à 78 ng par mL de café préparé avec une machine à filtre… Ces chercheurs ont même poussé le souci du détail à étudier la quantité de furane retrouvé selon les types de capsules utilisées. J’ai résumé ces données pour vous sur ce petit graphique :

Le Ristretto est bourré de Furane

 L’explication de cette hausse des taux de Furane dans les cafés en capsule est que c’est un composé très volatil, qui s’évapore facilement… sauf dans en environnement confiné tel que la capsule, où le Furane reste « piégé ».

C’est bien joli tout ça, mais est-ce dangereux ? Et bien, non, pas vraiment, vous pouvez continuer à boire vos Nespressos tranquilles. Ces chercheurs ont fait un sondage sur la consommation quotidienne de café chez les barcelonais, et ils ont trouvé que les taux de Furane ainsi ingurgités restent au minimum 5 fois inférieurs aux taux potentiellement dangereux pour la santé… Si vous voulez vraiment être tranquilles, attendez un peu avant de boire votre café, cela lui permettra de se refroidir et de faire évaporer le Furane tranquillement. Et si jamais vous mourrez d’overdose de café, le Paradis n’as pas l’air si désagréable pour les buveurs de Nespresso…

Image de prévisualisation YouTube

La question qui reste maintenant est de savoir combien de cafés ces chercheurs ont avalés pendant le temps nécessaire à la publication de cet article !

Source : Futura Sciences

Références :

Moser, G.-J., Foley, J., Burnett, M., Goldsworthy, T.-L., & Maronpot, R. (2009).

Furan- induced dose-response relationships for liver cytotoxicity, cell proliferation, and tumorigenicity (furan-induced liver tumorigenicity).

Experimental and Toxicologic Pathology, 61(2), 101–111.

M.S. Altaki, F.J. Santos, M.T. Galceran (2011).

Occurrence of furan in coffee from Spanish market : Contribution of brewing and roasting.

Food Chemistry 126 (2011) 1527–1532

Comments
6 Responses to “Le café Nespresso contient plus de Furane que les autres”
  1. makinero dit :

    Combien de temps faut-il laisser refroidir le café pour que cette saleté s’évapore ? En tout cas, je bois toujours mon café tiède. Je ne comprends pas comment on peut apprécier le goût du café quand il est brûlant… Merci pour votre réponse !

    • Kokiri dit :

      L’étude ne donne pas de temps précis (surtout que la courbe de décroissance de chaleur d’un café depend de la contenance, de la température de service/de la pièce, du type de tasse… bref de tout un tas de facteurs !). Mais attendez qu’il soit tiède et c’est bon :) De toute façon nous sommes d’accord, boire un café brulant c’est pas forcément appréciable.

      • makinero dit :

        Merci pour la réponse !! En parlant de température, cette histoire de truc toxique m’a un peu refroidi, je pense que je vais m’orienter vers une cafetière à percolateur classique qui coûte, en entrée de gamme, le même prix que les machines nespresso avec l’avantage d’avoir un café beaucoup moins cher (7x moins en moyenne) !

        • Kokiri dit :

          Personnellement je ne fais mes cafés qu’avec une french press (qu’on appelle vulgairement « cafetière piston »). Elles permettent d’utiliser un café que l’on peut moudre à la minute donc plus frais, mais surtout le fait de devoir laisser reposer le café 2-3 minutes avant de le presser permet déjà de faire évaporer une part du Furane.

  2. schmul dit :

    Ce n’est pas très correct de comparer une marque d’expresso avec du café filtre et non au percolateur. Dans ce cas il est difficile de mettre en balance la part de la méthode de fabrication et de la méthode de conservation. Il faudrait également sortir le café des capsules nespresso pour faire du café filtre pour comparer les taux. Bref ces résultats sont mignons mais fragiles et pas très scientifiques.

Trackbacks
Check out what others are saying...


Leave A Comment

Contact

Une question ou suggestion? Par ici.
Vous êtes annonceur ou chargé de relations presse? Contactez-nous sur cette adresse mail.

Ils nous font confiance